ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Guadeloupe

Territoire et villes durables

Contexte régional

L’ampleur des défis qui nous concernent (changement climatique, biodiversité, ressources naturelles, développement économique, richesse et mixité sociale…) nous oblige à agir à toutes les échelles territoriales, du niveau mondial à celui des quartiers.

La nature de ces défis nécessite par ailleurs des approches intégrées susceptibles d’apporter des réponses à l’ensemble des questions.

Enfin, on ne peut plus se contenter de penser « court-terme » et il est primordial de réfléchir à l’impact à moyen et long terme des politiques mises en œuvre. Les actions entreprises aujourd’hui auront en effet des conséquences pour les générations présentes et à venir.

De ce constat est née la notion de territoire durable qui vise à appliquer, à l’échelle d’un territoire bien défini, une politique et des actions respectant les principes de développement durable.

La conduite des opérations d’aménagement amène les aménageurs et les collectivités à prendre des décisions en terme d’énergie et d’environnement : conception et traitement des espaces extérieurs et du bâti, réponses aux besoins de mobilité et de déplacement, choix de l’énergie consommée, organisation de la gestion des déchets, et ceci, dès la phase amont de conception jusqu’à la réalisation du projet d’aménagement.
En outre, les interventions liées à la maîtrise de l’énergie, à la réduction des nuisances sonores ou à la gestion de l’eau, sont d’autant plus efficaces qu’elles interviennent le plus en amont possible, lorsque les opérations fondamentales telles que le tracé des voiries, l’orientation des parcelles ou le tracé des infrastructures de transports peuvent encore être discutées.

Réduire l’impact environnemental des nouveaux projets urbains s’avère être un défi majeur pour les prochaines décennies. En effet, tout développement de l'habitat et des activités professionnelles sur un territoire entraîne obligatoirement des impacts sur l'environnement, tels que l'accroissement des rejets d'eau polluée, des gisements de déchets ou encore des consommations d'énergie. Ces impacts concernent également d'autres facteurs qui influent directement sur le cadre et la qualité de vie des citoyens. Ainsi en est-il du bruit et des déplacements. Ces derniers représentent un facteur de risque majeur pour les populations, ainsi que la principale source de pollution de l'air et de nuisances sonores en milieu urbain.
Aux côtés des acteurs de la gestion de l’environnement, les acteurs de l’aménagement du territoire ont un rôle essentiel à jouer pour atteindre une gestion durable de l’environnement.
L’Approche Environnementale de l'Urbanisme (AEU) vient donc outiller les élus pour prendre en main ces questions.