ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Guadeloupe

Transports

Contexte régional

Enjeux

Les objectifs affichés par l’Union Européenne en matière de transport durable, dans le cadre des politiques contractualisées, sont ambitieux(1) et s’inscrivent dans les orientations du livre blanc sur le transport (2011), qui vise à réduire de 60 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 par rapport aux émissions de 1990. Les objectifs en matière d’énergie pour la France, s’inscrivent dans la logique du « facteur 4 » : l’objectif est de diviser nos émissions de CO2 par 4 d’ici à 2050 par rapport à 1990.

La Région Guadeloupe, à travers son PRERURE, a défini ses propres objectifs, qui visent également une réduction drastique des émissions de COdans le domaine énergétique. Le PRERURE prévoit qu’en 2030, les émissions de gaz à effet de serre dans le transport doivent diminuer de 57 % par rapport à 2011 (dont 20 % de 2011 à 2020). Pour atteindre cet objectif, la Région Guadeloupe souhaite agir sur deux leviers :

  • la réduction des consommations de carburants (-20 % dès 2020 par rapport à 2011) ;
  • la diversification énergétique des carburants vers les énergies renouvelables (10 % des consommations en 2020).

Ces deux éléments constituent les deux objectifs majeurs à atteindre dans le domaine des transports durables dans le cadre des futures politiques contractualisées.

(1) Elements for a Common Strategic Framework 2014 to 2020, 14 Mars 2012. 

Une Guadeloupe fortement consommatrice de carburants

Une évolution des consommations de 44 % entre 2000 et 2011

Les politiques menées jusqu’à présent en faveur de la mobilité, ou de la maîtrise de l’énergie à l’échelon régional n’ont pas réussi à inverser la tendance lourde du recours systématique à l’automobile pour tous types de déplacements. Cette situation a conduit à un accroissement considérable des consommations d’énergie dans le domaine des transports durant ces dernières années, même si depuis 2006 cette consommation globale semble stagner.
Depuis 2000, les émissions de CO2 dans le domaine des transports ont augmenté de 44 %, faisant ainsi des transports le domaine qui a le plus progressé sur la période en terme d’émissions de gaz à effet de serre. Le secteur des transports est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre avec 37 % des émissions du secteur énergétique en 2011, et 30 % de l’ensemble des émissions sur la Guadeloupe, tous secteurs confondus. 

Évolution de la consommation énergétique
de la Guadeloupe par secteur entre 2000 et 2011

Évolution de la consommation énergétique de la Guadeloupe par secteur entre 2000 et 2011. Voir le descriptif détaillé ci-après

Source Région Guadeloupe, PRERURE, 2011 (Explicit)

Descriptif détaillé des graphiques (XLS - 29.2Ko) 

Une augmentation des émissions de CO2 qui se poursuivra si rien n’est fait !

La projection tendancielle des indicateurs de mobilité montre que les émissions de CO2 liées au transport devraient encore augmenter fortement durant la période 2014-2020 si des mesures volontaristes ne sont pas mises en oeuvre :

  • le taux d’équipement des ménages progressera encore. En effet, 65,8 % des ménages possédaient au moins une voiture en 2008 en Guadeloupe contre plus de 80 % à l’échelle de la France entière ;
  • la part modale du véhicule particulier atteindra 93 % en 2030 (contre 82 % en 2011) ;
  • les distances moyennes parcourues en automobile augmenteront de 15 000 km/an en 2011 à 17 000 km/an en 2030, notamment du fait de l’augmentation du nombre d’actifs ayant un emploi en dehors de leur commune d’habitation.

Progression du taux d'équipement des ménages et allongement
des distances parcourures en voitures en Guadeloupe

Progression du taux d'équipement des ménages et allongement des distances parcourures en voitures en Guadeloupe. Voir descriptif ci-après

Source Région Guadeloupe, PRERURE, 2011 (Explicit, INSEE)

Descriptif détaillé des graphiques (XLS - 28.2Ko)

Contact

Si vous êtes une entreprise : contacter Marianna Martel
Tél. : 05 90 26 77 60