Changements climatiques en Guadeloupe

L’archipel guadeloupéen s’avère particulièrement vulnérable aux conséquences attendues du changement climatique.

Le réchauffement planétaire (de 2 à 5 °C) devrait générer de nombreux impacts d’ici 2100 :

  • intensification des phénomènes cycloniques ;
  • inondations plus fréquentes ;
  • élévation probable du niveau de la mer de 35 à 80 cm ;
  • vulnérabilité des populations et des économies concentrées sur les zones côtières, malgré les mangroves qui constituent d’excellents remparts pour lutter contre les houles cycloniques ;
  • raréfaction des ressources en eau ;
  • fragilisation des milieux accueillant une grande partie de la biodiversité mondiale.

Submersion marine sur la zone d’étude de Pointe-à-Pitre pour le scénario à horizon 2050

Carte de la submersion marine sur la zone d’étude de Pointe-à-Pitre pour le scénario à horizon 2050. Voir descriptif détaillé ci-après

0

Descriptif détaillé de la carte (PDF - 130.71 Ko)

Pour accompagner les différents acteurs du territoire dans ces problématiques climatiques, l’ADEME Guadeloupe aide à mettre en place et à diffuser des outils d’analyse et de planification d’actions.

Le réseau Adaptation au changement climatique en Guadeloupe

Ce réseau vise à impulser une dynamique territoriale sur l’adaptation au changement climatique, fondée sur le partage des expériences.

Il est animé par l’ADEME Guadeloupe, en coopération avec la Région Guadeloupe, l’Agence française de développement (AFD) et la Banque des territoires (Groupe Caisse des Dépôts).

Dans ce cadre, des appels à projets ont été lancés depuis 2014. Ils visent à accompagner les institutions dans une démarche de diagnostic de vulnérabilité, via la méthode « Impact Climat », puis via l’élaboration d’un Plan d’action d’adaptation au changement climatique. 11 collectivités guadeloupéennes et un établissement public sont désormais engagés dans cette démarche.

Afin de partager et développer cette démarche, l’ADEME Guadeloupe a récemment déposé le projet CLARAC — Caribbean local authorities resilience and adaptation to climate change — auprès du programme Interreg Caraïbe (PDF - 211.73 Ko) . Avec des partenaires de Guadeloupe, Martinique et Dominique, ce projet vise à renforcer des écosystèmes stratégiques, à travers des actions pilotes de restauration et de préservation des écosystèmes, et à développer la capacité d’action des collectivités locales en agissant sur : 

  • le capital institutionnel : mise en réseau des acteurs, création d’une plateforme d’échange ;
  • le capital économique : mobiliser des fonds financiers au service des objectifs des collectivités ;
  • le capital humain : formation des techniciens et des élus ;
  • le capital physique : système de récompense économique pour les territoires qui préservent leur patrimoine environnemental. 

L’Observatoire régional de l’énergie et du climat (Orec)

0
L’Observatoire régional de l’énergie et du climat publie, tous les deux ans, un profil de vulnérabilité de la Guadeloupe au changement climatique et les chiffres-clés du climat en Guadeloupe. Fondé par l’ADEME Guadeloupe, la Région, la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL), EDF Archipel Guadeloupe et Météo-France, l’observatoire est hébergé par le Pôle de compétitivité Synergîle.

Quelques documents de référence