Se déplacer autrement

Face à la dépendance quasi exclusive au pétrole et aux émissions de gaz à effet de serre générées, il est capital de réfléchir à une profonde réorientation des modes de déplacement en Guadeloupe.

Sommaire du dossier

D’autres modes de déplacement

Déplacements doux : marche et vélo

La marche et le vélo sont idéals sur des distances de moins de 3 km, car sur cette courte distance, les moteurs des véhicules s’usent davantage, surconsomment et polluent deux fois plus.

Cependant, les modes de transport dits actifs (marche et vélo) doivent s’accommoder des conditions climatiques de la Guadeloupe, du relief et de l’évolution de l’aménagement du territoire. L’ADEME Guadeloupe accompagne les initiatives répondant à ces problématiques.

Transports en commun

Le transport en commun est une solution durable permettant de concilier les besoins de déplacement et la limitation de la pollution atmosphérique. D’autres atouts s’attachent à une meilleure utilisation des transports en commun :

  • un véhicule de transport en commun utilise au moins six fois moins d’espace sur la route que le transport automobile, générant ainsi moins de congestion ;
  • il requiert aussi moins d’espace de stationnement ;
  • avec la diminution du volume de la circulation, la sécurité routière se trouve également améliorée, en baissant significativement le nombre d’accidents.

Quelques documents de référence