Presse

Profil territorial de vulnérabilité de la Guadeloupe au changement climatique

Observer l’évolution du climat est une préoccupation forte des pouvoirs publics. En effet, la contribution de l’Homme au réchauffement planétaire, essentiellement liée à sa consommation d’énergie fossile, ne fait plus aucun doute aujourd’hui. Des mesures visant à atténuer ce bouleversement climatique et à s’y adapter deviennent une nécessité.
Dans ce contexte, la Guadeloupe est à la fois contributeur à l’effet de serre planétaire, mais également victime privilégiée, car territoire insulaire sensible aux événements climatiques extrêmes et à la montée des eaux.

L’OREC a l’honneur de vous convier à la matinée de restitution des chiffres clés du climat en Guadeloupe. Il vous sera présenté le second profil de vulnérabilité de la Guadeloupe au changement climatique pour la première fois à l’échelle territoriale.

Cette matinée sera donc l’occasion de présenter :

  • le cadastre des émissions de gaz à effet de serre en Guadeloupe 2016 (Gwad’air) ;
  • présentation de l’exposition de la Guadeloupe au changement climatique :
    • Comment se situe la saison cyclonique 2017 dans la climatologie sur le bassin atlantique ? (Météo-France)
    • Submersion dans le petit Cul-de-sac marin (BRGM).
    • Analyse de la vulnérabilité par domaine d’activité (Creocean et Fleur de carbone).
  • présentation du projet EXPLORER, vulnérabilité de l’agriculture au changement climatique (Institut national de la recherche agronomique [INRA)).

L'expertise de l'ADEME nationale sur le changement climatique et l'énergie

L’expertise de l’ADEME Guadeloupe sur le changement climatique et l'énergie

6e édition des chiffres clés des déchets en Guadeloupe

L’Observatoire des déchets de la Guadeloupe présente sa 6e édition des chiffres-clés des déchets le 16 octobre 2018, de 8 h 30 à 12 h 30, à l’hôtel Arawak, Pointe de la Verdure au Gosier.

Le suivi des données sur les déchets répond à différents besoins du territoire : la planification régionale à horizon 6 et 12 ans, le dimensionnement des équipements structurants de gestion des déchets (déchèteries, quais de transfert, unités de traitement…) dans le cadre d’un contexte réglementaire ambitieux.

En effet, la loi de transition énergétique pour la croissance verte promulguée en 2015 fixe l’objectif de réduire la production de déchets sur le territoire national de 7 % en dix ans. En réponse, la Région Guadeloupe ambitionne le symbolique « zéro déchet » à l’horizon 2035.

Les membres de l’observatoire vous présenteront les chiffres-clés des déchets pour l’année 2017, commenteront l’état des lieux sur le gaspillage alimentaire en Guadeloupe, introduiront le contrat d’objectif pour une dynamique régionale de l’économie circulaire puis présenteront les activités 2019 de l’Observatoire des déchets.

L’observatoire des déchets a été créé en 2013 à l’initiative de la Région, le Département, la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) et l’ADEME afin d’équiper le territoire d’un instrument spécifique d’appui aux politiques publiques de la gestion des déchets, et d’aide à l’évaluation de ces actions.

01 octobre 2018
Mots clés :

Un projet de recherche aux Antilles françaises pour valoriser les sargasses

Une équipe de chercheurs du CNRS et de l’Université des Antilles vient de lancer un projet interdisciplinaire de recherche d’une durée de 18 mois, financé en grande partie par l’ADEME, sur les sargasses, ces algues brunes qui envahissent périodiquement les côtes antillaises depuis 2011. L’enjeu est de trouver des moyens de valoriser ces algues à l’origine des problèmes de santé publique dans la région des Caraïbes. Ce projet sera présenté lors de la XVe Conférence de coopération régionale Antilles-Guyane le 3 octobre 2018.

L’expertise de l’ADEME Guadeloupe sur les algues sargasses